Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #ail catégorie

Superaliment n°1

Superaliment n°1

Comme prévu, je diversifie un peu mes sujets avec, pour commencer, une question alimentaire, mais pas que !

Premier épisode de la série "superaliments" avec ma meilleure amie : l'AIL !!!

Toutes les sources et plus de détails en cliquant sur les mots soulignés !

Superaliment n°1

J'ai découvert ce remède l'été dernier, en cherchant un répulsif naturel contre les moustiques. Cette année a été assez terrible dans le sud-est, puisqu'on a aujourd'hui toutes les familles représentées (moustique tigre, moustique de chez nous, phlébotome...) et qu'elles se relaient 24h/24 !!!

Je n'avais pas très envie de mettre une prise "chimique" en permanence, j'ai donc cherché une alternative et j'ai essayé l'ail et... ça MARCHE !!!

Superaliment n°1

Au début j'en mettais une gousse dans toutes mes salades mais l'ail cru... c'était un peu fort pour moi et j'avais surtout un arrière goût dans la bouche pour le reste de la journée...

J'ai trouvé la solution : je ne le mâche pas !! J'avale la gousse comme un comprimé ou, si elle est trop grosse, je la coupe mais je l'avale quand même tout rond et après avoir demandé à plusieurs amis et même ma maman, tout le monde m'a confirmé que je ne sentais pas du tout l'ail ! (attention quand même, si vous le mâchez, l'ail fait partie des quelques aliments qui peuvent se faire sentir par les pores de votre peau !) Par contre, les moustiques le sentent, eux ! J'ai passé l'été avec une dizaine de moustiques dans la maison en permanence et je n'ai pas été piquée une seule fois !!!

La seule exception... c'est quand je suis allée en Camargue en plein été... là, ils ont trop faim, ils attaqueraient même la gousse d'ail directement !!! Mais sauf ce cas extrême ou si vous allez sous les tropiques, pour le reste de la France, ça marche super bien !!!

Superaliment n°1

Et à l'automne, alors que j'allais arrêter mon remède anti-moustiques, j'ai découverts toutes les autres vertus de l'ail... depuis, je suis accro !!

Superaliment n°1

Antioxydant

C’est un puissant antioxydant. En effet, il contient des flavonoïdes, des tocophérols, des stéroïdes, des polyphénols, et de la vitamine C, qui permettent de lutter contre les radicaux libres et de prévenir les maladies liées au vieillissement.

Superaliment n°1

Source de minéraux

L’ail est riche en minéraux tels que le manganèse, le phosphore, le potassium et le cuivre. En effet 100 g d’ail apportent plus de 20 % des apports journaliers recommandés en manganèse, phosphore, potassium et cuivre, en vitamine C et B6.

Superaliment n°1

Anti-inflammatoire antimycosiques et antiseptique naturel

Il y a même des études en cours pour créer un médicament à partir d'ail pour soigner les infections urinaires, puisque certaines bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques. Les recherches en cours tendent à montrer que les principes actifs de l'ail viennent à bout de ces bactéries, sans créer de résistance et sans aucun effet secondaire !

Les reins et la vessie sont stimulés et nettoyés : l'ail agit positivement sur la cystite et la rétention urinaire. Il prévient la formation des dépôts calcaires aux reins et les aide à se dissoudre et à disparaître.

Superaliment n°1

Contre l'arthrose

Des médecins britanniques ont découvert début 2011 que tous les alliacés préviennent également l’apparition de l’arthrose, notamment de la hanche. Ils ont comparé les cartilages de 543 couples de jumelles âgées de 46 à 77 ans au régime alimentaire très différent. Résultat : ceux des femmes qui mangent régulièrement beaucoup d’ail, d’oignon et/ou d’échalote sont en meilleur état. Cette différence, due à l’action anti-inflammatoire de l’allicine, est parfaitement visible aux rayons X.

Superaliment n°1

Bon pour le régime !!

Sauf contrainte et forcée, je ne fais pas de régimes... JAMAIS !!! Je suis plutôt le genre un peu énervante qui mange normalement à tendance tout le temps et qui ne grossit pas ou peu (et qui perd le poids pris à chaque fois qu'elle éternue)(merci maman).

Petite parenthèse

Je creuserait le sujet peut être un jour sur les secrets de ma cuisine, qui me permet de ne pas me priver sans grossir et en pétant la forme, en plus d'avoir une podinguette sur ressors qui "m’emmène" courir plusieurs heures par jour, tous les jours (rien ne l'arrête, elle adôôôre la pluie...), en plus d'avoir du mal à rester assise à un bureau toute la journée, donc quand je n'ai pas de chantiers ou de rendez-vous extérieurs, à ma pause déjeuner, je vais faire le tour du bloc à pieds pour me dégourdir les pattes et en plus des 30 à 45mn d'étirements/yoga que j'essaie de faire tous les matins (certains réveils sont plus durs que d'autres...), bref, je suis contre les régimes du genre qu'on voit dans les magazines !!! Je n'ai pas exactement une taille mannequin mais j'ai la bonne taille à mes yeux et elle ne bouge pas, ce qui est le signe d'un poids équilibré !!! Ceci dit, ayant une bonne amie qui est au régime une fois sur deux, je compatis ^_^

Fin de la petite parenthèse

Donc, pour celles que ça intéresserait :

L’ail et l’oignon aident à dégonfler et sont diurétiques car ils contiennent beaucoup de fructosanes et de potassium, qui favorisent l’élimination urinaire. Une molécule (la vinyldithiine), essentiellement contenue dans les préparations d’ail macéré dans l’huile, inhiberait la différenciation des préadipocytes en adipocytes, capables de stocker des triglycérides. Chez les personnes en surcharge pondérale importante, elle freinerait par ailleurs l’accumulation des macrophages au voisinage des adipocytes,atténuant ainsi l’état inflammatoire chronique qui auto-entretient l’expansion du tissu adipeux.

Superaliment n°1

Contre les coups de froid (rhumes, bronchites, sinusites...)

Certaines études suggèrent que l'ail pourrait aider à prévenir le rhume. En effet, dans une étude, deux groupes ont été comparés : l’un consommait un supplément d’ail et l’autre un placebo et ce durant 12 semaines pendant la saison froide (novembre à février). Les résultats démontrent que ceux qui étaient dans le groupe avec un supplément d’ail ont eu moins d’épisodes de rhume que ceux qui avaient pris un placebo. De plus, quand ils avaient un rhume, les individus qui étaient dans le groupe avec un supplément d’ail ont vu leurs symptômes diminuer plus rapidement que ceux qui avaient pris un placebo.

Superaliment n°1

Pour lutter contre les verrues

Bon, là, comme pour le régime, je ne suis pas concernée, donc je ne fais que relayer l'info !

Selon certaines recettes de grand-mères, l’ail serait efficace pour lutter contre les verrues. Broyé et appliqué sur la verrue toute une nuit à l’aide d’un pansement, ses vertus antibactériennes, antimycosiques et antivirales lui permettrait d’en venir à bout. Le processus peut s'avérer plus ou moins long. L’opération est donc à renouveler jusqu’à ce que la verrue ait totalement disparu. Attention toutefois à bien protéger la peau autour de la verrue pour qu’elle ne soit pas brûlée.

Superaliment n°1

Bon pour le cœur

Parmi les aliments présentant un effet cardioprotecteur spécifique, l’American Heart Association (AHA) pointe les noix, le soya, les légumineuses, le thé... et l’ail.

L’ail permettrait en effet de réguler le taux de cholestérol total, de lutter contre le « mauvais » cholestérol et de faire baisser le taux de triglycérides – autres graisses qui augmentent le risque de maladies cardiovasculaires dans le sang. D’après les études scientifiques, cet effet protecteur s’observerait à partir d’une consommation quotidienne équivalente à 2 g à 5 g d’ail cru (1 gousse d'ail).

Superaliment n°1

Pour finir, petite parenthèse "ail germé"...

J'ai essayé les 2, avec ou sans le germe, sur moi ça ne fait aucune différence... ni au goût, ni cuit, ni au niveau de l'haleine ou des odeurs corporelles, mais il semblerait que pour les gens qui ont une digestion difficile, enlever le germe facilite les choses, donc libre à vous de l'enlever ou pas, mais sachez quand même que l'ail germé contient plus d'anti-oxydants et que les bienfaits de l'ail sont concentrés dans... le germe !!! Après, les principes actifs tel l'allicine sont plus concentrés dans le germe mais sont aussi ce qui donne son odeur forte à l'ail...

Superaliment n°1

En bonus, l'ail serait un aliment aidant à lutter contre le cancer.

De nombreuses études montrent que l’ail aurait des propriétés anti-cancer. En effet, des composés de l’ail tels que l’allicine ralentiraient le développement de certains cancers digestifs en agissant à la fois sur la croissance des cellules tumorales et sur les cellules endommagées par des substances cancérigènes. Ainsi, pour les auteurs de ces travaux, une consommation hebdomadaire de 6 gousses d’ail permettrait de réduire de 30 % le risque de cancer colorectal et de 50 % le risque de cancer de l’estomac.

Je vous le mets en bonus parce que je me méfie toujours des remèdes miracles qui réduisent à néant quelques siècles de recherche médicale, mais je pense aussi sincèrement qu'on est ce que l'on mange et qu'une bonne alimentation peut avoir une très forte incidence sur notre santé !

Et je ne pouvais pas terminer sans une blague pourrie... et ça me fait rire...

Et je ne pouvais pas terminer sans une blague pourrie... et ça me fait rire...

Voir les commentaires